Imprimer

Minuit

Fable post-apocalyptique sur la mémoire culturelle

« Tu vas voir. Y nous auront pas. Y disent qu’on a pu le droit de parler comme on parle. Y disent que c’est une langue de paresseux pis de sorcière. Tu vas voir. À nous trois, on va leur résister. J’en ai pour les fins pis les fous, des vieux mots pis des expressions, je vais toute te montrer. » – Grand-Maman

Une ville, maintenant sous l’emprise des Caporeux. Dictateurs, ils imposent des lois qui interdisent de parler la langue d’avant et ils vident les vieux de leur mémoire. En secret, Minuit et La Petite cachent Grand-Maman et se donnent pour mission de sauvegarder le monde enfoui en elle. Elles troqueront ainsi les mots, la neige, l’électricité, la nourriture et même les émotions dans un mouvement subversif, comme un combat. Comme un grand chant d’amour à une civilisation en voie de disparition.

Le Petit Théâtre de Sherbrooke et le Théâtre du Double signe soulèvent, avec cette nouvelle création mettant en scène une société à la dérive, des questionnements profonds sur l’appauvrissement de la pensée et de la parole, sur l’autoritarisme et le legs générationnel. Un univers poétique en équilibre sur la frontière séparant un monde imposé et un monde possible à inventer.

 

minuit video 

PRODUCTION  LE PETIT THÉÂTRE DE SHERBROOKE | THÉÂTRE DU DOUBLE SIGNE

TEXTE
  MARIE-HÉLÈNE LAROSE-TRUCHON

MISE EN SCÈNE
  LILIE BERGERON - regarder son entrevue vidéo.

INTERPRÉTATION AURÉLIE BROCHU DESCHÊNES | SARIANNE CORMIER | JASMINE DUBÉ | JEAN-MOÏSE MARTIN | GUILLAUME RODRIGUE

ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE ET ÉCLAIRAGES ANDRÉANNE DESCHÊNES

COSTUMES  LORENA TRIGOS - regarder son entrevue vidéo

DÉCOR  XAVIER MARY - regarder son entrevue vidéo

MUSIQUE  JACQUES JOBIN